Indonésie: Jakarta et Bandung (10 au 20 mai)

post-img

Selamat datang di Indonesia 😃

(Bienvenu en Indonésie)

Atterrissage à Jakarta. Après les formalités visa et compagnie rapide, l’air chaud et très humide nous attaquent à la sortie de l’aéroport.

Nous avions choisi un point de chute un peu au hasard parmi les auberges pas chères. C’est dans un quartier plein de petites ruelles, très calme mais proche du centre de la ville.

On se rend vite compte qu’il va falloir apprendre les basic de l’indonésien pour manger, se loger et compter car très très peu de gens parlent anglais.

C’est une langue qui n’est pas très compliquée et par chance avec des caractères latins. Plus facile! On y retrouve pas mal d’influence portugaise, arabe et néerlandaise de l’époque des colonies. Ça nous permet de comprendre quelques mots rapidement.

Rien qu’à l’auberge, la seule langue est l’indonésien…comme ça on est vite mis dans le bain 🙂

Jakarta, c’est la super méga grande ville, des embouteillages de fou et un nombre de scooters: Wahooooo …attention en traversant la rue!

On apprendra d’ailleurs vite comment fonctionnent les bus qui ont des voies spéciales afin d’éviter les bouchons.

Malgré que ce soit le chaos, ce n’est pas une ville étouffante (seule la chaleur est horrible)…on s’y sent bien et en sécurité.

On n’hésite pas à se perdre dans les petites ruelles sans savoir exactement où ça va nous mener, bercé par les “HELLO MISTER” clamé par tous les enfants.

Les gens ici sont d’une extrême gentillesse et prennent le temps de t’aider quand tu es perdu ou que tu ne comprends rien.

Ils sont sont aussi assez rigolo car il n’y a pas énormément d’étrangers, “western people”, comme ils nous appellent, et ils éclatent souvent de rire en nous voyant et veulent nous prendre en photo.

Jakarta, c’est aussi les grattes-ciel qui côtoient les petites maisons traditionnelles. La pauvreté face aux énormes centres commerciaux.

Au centre de la ville, il y a un énorme jardin avec le monument national, les gens se retrouve là-bas en fin de journée pour se promener. Ça nous change de la Nouvelle-Zélande où à 19h il n’y avait plus un chat. Ici les gens vivent aussi beaucoup la nuit.

Nous en profitons pour visiter la grande mosquée et la cathédrale qui se font face.

Ainsi que l’ancien quartier colonial où les gens viennent faire des tours de vélo.

Et l’immense Marché grossiste et au détail de Jakarta. Il paraît que c’est un des plus grand d’Asie…un truc de fou! On ne se rend même pas compte d’où on va et on se perd dans les allées sans s’en rendre compte.

Après 4 jours dans la grande capitale, on prend le train (pour la première fois depuis le début du voyage) direction Bandung. C’est une ville plus haute en altitude donc moins chaude. C’est aussi une ville à taille humaine.

Ici il l’appelle l’ancienne “Paris van Java”. Pas mal de culture et de shopping (grandes usines). C’est une ville plus paisible et très jeunes car il y a beaucoup d’universités.

Les gens se retrouvent le soir dans la rue Asie-Afrique.

On en profite pour prendre un peu le vert dans les montagnes environnantes où nous sommes accompagnés dans notre balade par les singes. Attention à vos affaires, se sont des voleurs de lunettes et téléphones.

Nous prenons le temps de nous reposer et passons une semaine ici avant de prendre la route pour BatuKaras.

partage