Parque Sajama

post-img

La journée commence bien: on se trompe de terminal de bus. Le problème avec les Boliviens c’est que quand tu demande un renseignement, même si ils ne savent pas ils vont te dire un truc même si c’est faux. Ils ne peuvent pas dire: je ne sais pas…du coup on se retrouve au mauvais endroit mais dans notre malheur, un trufi (mini van) pour notre destination passe dans la rue. Youpi!!!

On se retrouve donc à Patacamaya pour prendre le seul transport de la journée pour Sajama. Et les places sont chères car seulement au nombre de 14. On arrive assez trop pour réserver la notre. Maintenant attente jusqu’à 13h pour le départ dans une petite ville poussiéreuse de bord de route…on a vu mieux!

Les habitants de la vallée arrivent et tout le monde en voiture c’est parti pour Sajama City.

Choc thermique à l’arrivée. On a perdu au moins 15 degrés. On a une adresse conseillée par d’autres voyageurs et nous atterrissons chez Carmen et sa petite famille qui loue des cabanes avec une superbe vue sur le Nevado Sajama.

C’est tout mignon mais seul hic: pas d’électricité donc pas d’eau chaude pour la douche à cause d’un gros orage. Tant pis on se blottira sous les couvertures car il ne fait pas chaud après le coucher du soleil. On a même le droit à notre petite gelée matinale.

Au lever du soleil, nous partons pour une belle et longue randonnée pour découvrir le parc. Petit échauffement des muscles sur quelques km dans la plaine jusqu’aux geysers où l’eau est bouillante.

C’est à partir de là que ça commence à grimper pour aller jusqu’aux 3 lacs sur la frontière avec le Chili.

Le soleil est de la partie et les paysages de haute montagne sont superbes.

En plus nous avons la montagne pour nous tout seul. Personne à l’horizon.

Retour au village bien claqués après cette longue journée.

Aujourd’hui, c’est journée soft avec petite balade jusqu’aux thermes. C’est la basse saison donc la piscine d’eau chaude est juste pour nous avec vue sur les volcans.

Encore une fois, la pluie nous tourne autour. Les rideaux de pluies et les éclairs ne sont pas loin mais nous arrivons à rentrer au village sec juste avant l’averse.

La lumière et la couleur du ciel au coucher du soleil après la pluie. Wahouuuu!

Le temps de la semaine ne va pas en s’arrangeant du coup nous repartons vers d’autres horizons. C’est encore un peu la saison des pluies ici.

partage